F.C. CHAMPS DE MANOEUVRES : site officiel du club de foot de VITRY LE FRANCOIS - footeo

Battu à Reims (1-0), l'OL (4e) laisse sa place sur le podium à l'ASSE

8 avril 2013 - 11:36

Les justifications vont être de plus en plus difficiles à trouver. Dimanche, l’Olympique Lyonnais a logiquement chuté sur la pelouse du Stade de Reims (1-0), subissant la loi du promu durant tout le match. Un revers lourd de conséquences, après ceux à Bastia (4-1) et face à Sochaux (1-2) : Lyon chute du podium, dominé par Saint-Étienne à la différence de buts. Longtemps perçu comme le dernier rival du PSG, l’OL a perdu toutes certitudes de se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Emportés par un penalty de Grzegorz Krychowiak, les hommes de Rémi Garde n’ont récolté que deux points sur les cinq derniers matches. De quoi les reléguer hors du trio de tête pour la première fois depuis août.

D’entrée de match, les Rémois ont débordé un collectif lyonnais transparent. Et les changements opérés par Rémi Garde n’y ont rien changé. Le technicien lyonnais a tenté le 4-4-2 et le 4-2-3-1, il a relancé Jimmy Briand et Bakary Koné, baladé Grenier à gauche et dans l’axe… pour voir ses joueurs échouer à redresser la tête. Les premières minutes de jeu ont vu les Rémois multiplier les pénétrations, butant seulement sur Rémy Vercoutre, seul Lyonnais à la hauteur sur la pelouse d’Auguste-Delaune. Kossi Agassa a passé un après-midi bien plus tranquille, y compris lorsque les Rhodaniens ont tenté de réagir en fin de match. Les équipiers de Bafetimbi Gomis, inoffensif, n’ont cadré que trois fois, par Lisandro (30e), Grenier (68e) et Lacazette (87e). Plus incisifs, les Rémois ont trouvé la cible à sept reprises.

Après Lovren, Bisevac

Longtemps, Rémy Vercoutre a repoussé l’échéance. Le gardien lyonnais s’est rapidement imposé devant Fofana (5e), puis Glombard (13e) et Courtet (31e). Bien aidé par la maladresse rémoise dans le dernier geste, l’OL a pu préserver un score vierge et heureux à la mi-temps. Le replacement dans l’axe de Grenier, après l’entrée de Jimmy Briand au détriment de Lisandro (46e), a un temps donné le sentiment que les Gones pouvaient reprendre le contrôle du match… avant de rapidement déchanter. Sur une première percussion, Diego a trouvé le montant de Rémy Vercoutre (50e). Première alerte à laquelle Milan Bisevac a voulu répondre en musclant ses interventions mais en accrochant l’épaule de Diego, le défenseur serbe a précipité la chute des siens : penalty transformé par Krychowiak (53e) et carton rouge pour Bisevac après un petit moment de flottement autour d’Olivier Thual.

À 10 contre 11, les Lyonnais n’avaient pas plus les moyens de réagir. Le banc s’est concentré sur la décision arbitrale, consacrant une bonne part de son temps et de son énergie à manifester sa colère. Les joueurs ont continué à traîneur leur peine, attendant la 68e minute et un coup-franc de Clément Grenier, bien claqué par Agassa, pour adresser leur premier tir de la seconde période. Guère inquiétés dans le jeu, solides sur coups de pied arrêtés, les Rémois ont fait tomber un nouveau gros, un mois après le PSG (1-0). En attendant la visite de Lorient, ils n’ont perdu à domicile contre aucune équipe de la première moitié de tableau et reprennent quatre points d’avance sur Nancy, premier relégable. Dynamique inverse pour l’OL, qui n’avait plus enchaîné trois défaites en championnat depuis septembre 1993.

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
Houda Jungfräulich Schön Wapa a commenté A.J.Frignicourt 1 an
1-3
Rs Orgeval As / FCCM1 1 an
Rs Orgeval As / FCCM1 : résumé du match 1 an
0-3
FCCM1 / Rs Orgeval As 1 an
FCCM1 / Rs Orgeval As : résumé du match 1 an
2-1
Dormans Sc / FCCM1 1 an
Dormans Sc / FCCM1 et FCCM2 / Vitry FC 2 : résumés des matchs 1 an
0-2
FCCM2 / Vitry FC 2 1 an
0-3
FCCM1 / Esternay Us plus de 2 ans
FCCM1 / Esternay Us et Sermaize Uss2 / FCCM2 : résumés des matchs plus de 2 ans
2-0
Sermaize Uss2 / FCCM2 plus de 2 ans
14-3
Esperance Remoise / FCCM1 plus de 2 ans
Esperance Remoise / FCCM1 : résumé du match plus de 2 ans
3-0
FCCM2 / Loisy/marne RC2 plus de 2 ans